Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Déméter-Coré

Articles avec #interventions

POURQUOI NE PAS ÊTRE INDIFFERENT AU 8 MARS ?

19 Février 2015, 15:16pm

Publié par association Déméter-Coré

POURQUOI NE PAS ÊTRE INDIFFERENT AU 8 MARS ?

Les journées de mobilisation sur un thème particulier se multiplient au fil du temps et cela nous endort peut-être un peu...

Le 8 mars, au contraire, doit nous réveiller ! C'est une date qui doit sonner chaque année pour secouer notre  présent qui est le fruit des  progrès obtenus dans le passé et le socle de tout ce qui reste à conquérir par la mobilisation des femmes et aussi de certains hommes heureusement !

Personnellement, je serai attentive aux thèmes des manifestations qui vont avoir lieu un peu partout. Ils indiqueront ce qui intéresse les femmes d'aujourd'hui. Mais je serai présente pour les débats de DEMETER-CORE dont je suis membre. La plupart du temps, les femmes ont maintenant des enfants par désir et ça change tout. La maternité peut être aussi un moteur pour agir.

Le thème national est : "AUTONOMISATION DES FEMMES - AUTONOMISATION DE L'HUMANITE : imaginez !" . Il s'inscrit dans la ligne de la 4ème conférence mondiale sur les femmes de 1995. Voir article sur mon blog : http://unebouteillealamere.over-blog.com/

Marie-Christine BERNARD

Voir les commentaires

8 mars 2015 - journée de la femme

18 Février 2015, 07:59am

Publié par association Déméter-Coré

DEMETER-CORE célèbrera la journée internationale de lutte pour les droits des femmes le 14 mars, de 14H à 18H, à l'auditorium de l'hôpital MONTPERRIN, 109 avenue du Petit Barthélémy, AIX EN PROVENCE

 

Table Ronde 1 : UNE MATERNITE FEMINISTE ?

Le féminisme des années 1970 a renvoyé la maternité à la vie privée, pour mieux promouvoir le sujet femme dans la vie publique, à l'égal des hommes. Or aujourd'hui,  le sujet mère s’impose à côté du sujet femme. Depuis qu'elles maîtrisent leur fécondité, ce sont les femmes qui imposent la vie à leurs enfants et leur responsabilité s'en trouve élargie. Ainsi la maternité renouvelle sa dimension sociale et acquiert une dimension politique.

 

Table Ronde 2 : UNE MATERNITE CITOYENNE

Comment prendre en compte cette mutation de la condition maternelle et comment la mettre en oeuvre? Les femmes doivent s'engager davantage dans les affaires publiques et dans la gestion de la cité : non seulement pour affirmer l'égalité entre les femmes et les hommes, mais pour participer à la construction de l'avenir qu'elles souhaitent pour leurs enfants.

 

DEBAT avec le public

Ensemble, nous pouvons réfléchir, débattre et explorer des pistes modernes. L'invitation n'est pas limitée aux femmes car les hommes ont aussi à définir la nouvelle dimension sociale et politique de leur paternité.

entrée libre et gratuite - vous pouvez aussi vous inscrire ou demander des infos à association.demeter.core@gmail.com

Voir les commentaires

JOURNEE DES FEMMES 2015

27 Janvier 2015, 19:12pm

Publié par association Déméter-Coré

JOURNEE DES FEMMES 2015

L'INVITATION d'Yvonne KNIBIEHLER pour le 14 mars 2015

Chères amies et amis,

Nos rencontres Travail et maternité dans l’aire méditerranéenne ont connu une vraie réussite. Nous remercions de tout notre coeur celles et ceux qui ont contribué à ce succès.

Nous souhaitons en prolonger l'impact en célébrant ensemble la prochaine "Journée des femmes". Nous invitons Les femmes de toutes cultures à nous rejoindre le samedi 14 mars de 14 à 18h (le lieu sera précisé ultérieurement), pour des débats sur le thème : VIVRE ENSEMBLE. FEMINISME. MATERNITE. SOCIETE.

Les femmes ont besoin d'affirmer leur liberté, plus encore que les hommes! Elles sont aussi les premières responsables de l'éducation des enfants. En tant que mères d'abord; mais aussi pace que les professions qu'elles choisissent le plus souvent les mettent en relation avec les jeunes. Il leur appartient d'élever les nouvelles générations, filles et garçons, dans le respect et la bienveillance réciproques. La maternité, que les féministes ont laissée longtemps entre parenthèses, mérite d'être repensée, refondée, dans cette perspective Non plus comme une "aliénation", ni même comme une affaire privée, mais comme une mission collective.

Envoyez-nous vos idées et vos suggestions jusqu'au 15 février. A partir de vos réponses, nous construirons deux ou trois tables rondes. Ce sera un commencement!

Bien amicalement

Yvonne Knibiehler et l'association DEMETER - CORE

Inscrivez-vous au plus tôt, en précisant bien vos coordonnées, auprès de :

association.demeter.core@gmail.com. Ou bien: yvonne.k@club-internet

Voir les commentaires

Rencontres de la librairie GOULARD à Aix

22 Novembre 2014, 17:03pm

Publié par association Déméter-Coré

Le 21 novembre 2014, Yvonne KNIBIEHLER était invitée par la librairie GOULARD pour rencontrer ses lecteurs et débattre, en particulier, de son dernier livre : QUESTIONS POUR LES MERES (Erès).

Elle était accompagnée de 3 des co-auteures de l'ouvrage.

- Marie-Christine BERNARD pour évoquer une possible "libération maternelle" qui poursuivrait et complèterait la libération de la femme

- Alessandra BLACHE pour témoigner de son parcours de PMA et de sa "Chronique d'une mère annoncée"

- Brigitte HESS pour pointer l'écart remarquable entre les lois qui protègent les femmes-mères, notamment dans le travail,  et les réalités vécues par les femmes.

Les questions très concrètes des lecteurs ont permis d'aborder des thèmes aussi variés que les pressions sur l'allaitement, l'amour maternel, le travail des jeunes mères, le nouveau congé parental, la garde des enfants, la "femme au foyer", le salaire maternel, etc...

Ainsi chacun a pu approcher la complexité, l'interdépendance, la part culturelle de tous ces sujets.  Encore une fois, l'histoire n'est pas apparue comme du passé révolu et archaïque, balayé par un présent issu d'un progrès forcément positif et de savoirs contemporains qui ont valeur de "vérité".  L'histoire élucide la mémoire collective et permet de mieux comprendre les composantes de nos problèmes contemporains. le recul historique permet de mieux se situer dans la dynamique de la pensée qui anime toutes nos grandes questions humaines.

Merci à la librairie Goulard . C'était encore une occasion, pour l'association DEMETER-CORE de faire vivre un de ses objectifs essentiels : améliorer la vie des femmes et des hommes d'aujourd'hui; éveiller les consciences, les réflexions, les débats  sur cette maternité qui "semble" si biologique, si privée qu'on néglige combien elle est aussi culturelle, sociale, publique, collective, politique.

Pour l'actualité de la librairie GOULARD, c'est ici : http://www.librairiegoulard.com/agenda.php?agenda=3324&date=20141121#345447

Pour découvrir QUESTIONS POUR LES MERES, cliquez ici : http://demeter-core.over-blog.com/tag/les%20publications/

Pour découvrir le travail d'Yvonne KNIBIEHLER, cliquez ici :http://demeter-core.over-blog.com/tag/yvonne%20knibiehler/

 

Voir les commentaires

Colloque SULISOM - STRASBOURG / 5 septembre 2014

18 Octobre 2014, 17:04pm

Publié par association Déméter-Coré

La faculté de Psychologie de l'université de STRASBOURG a organisé le colloque "DES ENFANTS POURQUOI ? Idéaux, discours, transmission.

lien pour voir l'argument et le programme : http://des-enfants-pourquoi.fr/2014/04/des-enfants-pourquoi-ideaux-discours-transmission/#more-42

 

INTERVENTION de DEMETER-CORE

La professionnalisation des tâches dites « maternelles ».  Approche historique.

Déjà durant l'Antiquité, la mise en nourrice était couramment pratiquée; et les mères qui en avaient les moyens confiaient souvent leurs enfants tout petits à des esclaves, ou à des servantes. Aux temps chrétiens, l'Eglise n'a jamais condamné ces usages. Et de nos jours, de nombreuses mères, même si elles ne "travaillent" pas, délèguent volontiers leurs tâches dites maternelles.

Pourtant les pratiques contemporaines diffèrent profondément des pratiques anciennes. -  1. Jadis et naguère, les parents gardaient le pouvoir: ils choisissaient, rétribuaient, surveillaient leurs suppléant-e-s; alors qu'aujourd'hui, les parents n'ont pas autorité sur les personnels des crèches par exemple, et pas toujours sur les assistantes maternelles. -  2. Autrefois, la délégation des tâches "maternelles" n'était pas pensée en relation avec le "travail"; aujourd'hui cette préoccupation est dominante. - 3.  Les savoirs maternels étaient jadis supposés innés parmi les femmes devenant mères; alors qu'à présent celles qui accueillent les enfants d'une autre famille  doivent être "agréées" par la PMI, recevoir une formation, signer un contrat de travail. Ces exigences tiennent au fait que l'enfant a désormais un statut de sujet. Du coup, les relations entre parents et gardiens se trouvent modifiées; et aussi les relations entre l'enfant, ses parents et les personnes qui l'accueillent. Les parents ne risquent-ils pas de se sentir disqualifiés? - 4. La  professionnalisation des tâches dites maternelles s'accompagne, de plus en plus souvent, d'une marchandisation, qui fait monter les prix, au risque de pénaliser les mères et les parents les plus pauvres.

Ce sont peut-être là des conséquences inévitables de l'essor des sociétés marchandes. Faut-il s'y résigner? Ou chercher comment pallier les inconvénients?

Voir les commentaires

<< < 1 2